Sa Ville Natale
Sa Ville Natale
Son Enfance (1)
Son Enfance (2)
Ses Parents
Sa Ville d'Adoption
Sa Jeunesse
Le Spectacle
Les Liens
 

ALGER LA BLANCHE

Jean Paul Ballester a vu le jour en 1947 à la Clinique de Verdun située Boulevard de Verdun dans le haut quartier de la Casbah à Alger. C'est à Alger, à l'époque Chef Lieu de Département Français que l'artiste a vécu son enfance, pendant 13 années, au 20 du Boulevard Gambetta, un Boulevard longeant en remontant du marché de la lyre, à droite la Casbah et à gauche la rue Rovigo (appelée familièrement les tournants Rovigo). La particularité du boulevard Gambetta, c'est qu'au centre, il y avait une succession de placettes avec des arbres, on accédait à ces placettes par des marches situées de chaque coté. A mi parcours, le boulevard était traversé par la rue montpensier reliant la rue Rovigo à une entrée principale de la casbah... Il y fréquenta le Dispensaire Montpensier pour les vaccins (semble-t-il qu'un vaccin lui aurait donné la jaunisse), la maternelle de la Rue Rovigo où sa meilleure petite camarade Jocelyne prenait sa défense lors des chamailleries d'enfants, l'école Mailhes du Boulevard Gambetta, située proche du marché de la Lyre, puis l'école des frères (Ecole Lavigerie) de la rue de Bne et enfin l'école Dordor, rue Dupuch... où il obtient, parait-il (c'est lui qui le dit), avec difficultés son Certificat d'Etudes Primaires...
Courant 1961, avec ses parents il va habiter au 4 de l'avenue Maurice à quelques pas du Cadix et des tournants Rovigo (vers le centre ville).
Septembre 1962, c'est l'adieu a Alger la Blanche, le départ vers la Métropole en bateau et l'arrivée en train (après avoir transité par Marseille, Toulouse) à Nogent le Rotrou, petite ville Chef Lieu d'Arrondissement, située au coeur du Perche d'Eure et Loir.

le Boulevard Gambetta et le marché de la Lyre en bas, photo prise du 4ème étage du 20 Bd Gambetta.

Blason de la Ville d'Alger.

Les artistes de la Troupe ACJP
19/09/08